Notre mémoire impactée par des stéréotypes tenaces

Regards vers le passé : Notre mémoire est impactée par des stéréotypes tenaces

Ou pourquoi le fait historique se construit toujours dans son propre contexte

Nous avons vu dans l’article « Qu’est-ce qui nous fait courir vers la généalogie? » que le besoin de faire appel à un généalogiste était intimement lié à des déclencheurs, eux même liés à notre propre histoire personnelle.

Il convient maintenant de s’interroger sur le fonctionnement de la mémoire personnelle et collective, car après tout, si on se souvenait de tout et si cette mémoire était transmise de génération en génération, peut-être n’aurions-nous pas besoin de passer par la généalogie.

Imaginez comment on vivait au 18ème ou plus près de nous au 19ème…. Prenez le temps d’y penser…. Les représentations que nous avons des siècles passés sont parasitées par les stéréotypes de notre propre époque, notre propre méthode de pensée, notre propre éducation, nos propres stéréotypes, notre propre structure mentale et par les raccourcis forcément elliptiques de notre mémoire d’enfant, du temps où l’on nous enseignait louis XIV.

Pour comprendre comment fonctionnent nos stéréotypes, voici deux images sur le même sujet. Lire la suite