1915 – Pour Léon, le danger n’était pas où il l’attendait

#1J1P – Léon Adolphe –  Poilu de 14-18 – Mort pour la France

Léon est né le 26 septembre 1886 dans les Hautes-Alpes, de Aimé, alors boulanger de 34 ans et de Irma, 26 ans, son épouse.

Source AD 05 - naissance de Léon

Source AD 05 – naissance de Léon

Il effectue son service militaire sous le n° 44 et intègre son corps, le 14e bataillon de chasseurs à pied, le 9 octobre 1907.

Il est mis en disponibilité le 25 septembre 1909. Et en réserve de l’armée d’active le 1er octobre 1909.

Signalement porté sur la fiche matricule (source AD 05)

Signalement porté sur la fiche matricule (source AD 05)

Du haut de ses 1m61, on peut imaginer que son regard bleu éclairait largement sa frimousse brune.

Son service militaire accompli, il peut se consacrer à son job de garçon de café.

Comme tous les garçons de son âge (23 ans), il profite de sa jeunesse et savoure cette vie qui s’annonce souriante et pleine de promesses.

Source famille ELZIERE

Source famille ELZIERE

On peut l’imaginer, avec son long tablier blanc serré à la taille et sa serviette sous le bras, virevoltant au milieu des clients attablés qui sirotent leur l’absinthe , bougonnent et rient à gorge déployée. On parle des nouvelles du jour… et plus le temps et les années passent, moins les nouvelles sont bonnes.

Voilà que l’on annonce, ce 28 juin 1914, que l’Archiduc François-Ferdinand d’Autriche vient d’être assassiné à Sarajevo avec son épouse. Les rumeurs les plus folles courent. On parle de vengeance et même de guerre.

Un mois plus tard, ce 31 juillet 1914, au milieu des cliquetis des verres qui s’entrechoquent dans l’estaminet, on parle de l’assassinat de Jean Jaurès, dirigeant socialiste français favorable à la paix. Les pacifistes viennent de perdre leur meilleur leader. La veille, déjà, on avait appris que la Russie mobilisait.

Lire la suite