Qu’est-ce qui nous fait courir vers la généalogie?

Regards vers le passé : les déclencheurs du besoin de généalogie

Un jour, vous ressentez en vous le besoin irrésistible de rechercher vos racines. Pourquoi ? Qu’est-ce qui peut déclencher ces interrogations sur votre passé ?

Dans une société du « Flux » ou l’on avance toujours de plus en plus vite, où l’information s’accélère et avec elle le temps de la transmission de « l’important » comme du « futile », voilà que vous ressentez l’impérieux besoin de marcher à contre courant. Vous devenez une curiosité parmi vos proches. Vous êtes celui ou celle qui se pose trop de questions sur des choses tellement anciennes (« à quoi bon ! ») qu’on les a déjà oubliées et qu’il vaut mieux ne pas les exhumer.

  • Une naissance, un décès, qui réveillent en vous le sens de la « lignée » et de la transmission pérenne de la famille, le besoin de savoir d’où l’on vient.
  • Une grand-mère adorable qui vous disait toujours « de mon temps….» qui vous paraissait, à vous, s’inclure dans la « nuit des temps » (…65 ans c’est tellement vieux !), – finalement « pas si vieux que cela » à l’échelle généalogique et pas si loin de vous,
  • Un secret de famille que vous sentez comme ayant flotté sur toute votre enfance et les réponses évasives que l’on vous a faites alors, et qui détournaient la conversation,
  • Une volonté de vouloir tempérer l’accélération du temps et la perception de l’espace, pour se poser….

Voilà bien quelques déclencheurs ressentis comme implicites, ou au contraire assumés, qui vont vous mener sur les pas de la généalogie.

« Connaître » et plus, « reconnaître » ceux qui nous ont précédés et qui nous ont fait ce que nous sommes, tant dans les gènes que dans leur histoire, devient un impérieux sentiment de reconnaissance voire de « Connaissance » nécessaire.

  • Comment vivaient-ils,
  • Que faisaient-ils,
  • Où vivaient-ils, ces aïeux dont on ne sait même plus les noms ?…

Encore des déclencheurs qui nous poussent à chercher et à essayer de répondre à cette question existentielle : D’où venons-nous ?

homo sapiens et généalogie

Nous avons tous des ancêtres qui vivaient au paléolithique

Sans remonter au paléolithique (parce que vous avez forcément des ancêtres qui vivaient à cette époque là),… et en laissant les anthropologues et autres experts de la génétique et de l’évolution chercher comment nous en sommes arrivés à l’Homo Sapiens, il est possible de retrouver nos « Parents », au sens large du terme, sur au moins 300 ans voire plus. Cela nous transporte dans les années 1700, soit au début du 18ème siècle.

Pour un jeune adulte de trente ans d’aujourd’hui, cela représente, en prenant des générations de 30 ans, 10 générations, ce qui nous mènerait jusqu’en 1705 !

Avez-vous une idée du nombre d’existences, sur cette même période de 300 ans, qui ont participé au fait que vous soyez là? – 32 ?, 64 ?, 128 ?, …. Non… très exactement 512 ancêtres, 512 vies qui ont affronté les aléas historiques, sociaux, épidémiques, accidentels, climatiques, belliqueux, avec leurs joies, leurs peines, et avec le même sens que vous d’être « moderne », chacun dans leur époque, pour que VOUS, vous existiez aujourd’hui.

Ça fait réfléchir… non ?

Si vous constatez qu’un lien ne fonctionne pas ou plus…Merci de nous le signaler en cliquant ICI

Laisser un commentaire