Où est donc passée Magdelaine?

…. ou comment trouver une date de Décès? (2)

RAPPEL
Nous avons retrouvé la date de naissance de Marie Magdelaine Célina au Rousset (05)
Nous cherchons toujours son acte de décès.

Rue du Rousset 04

Rue du village du Rousset

Châteu du Rousset 04

Le Château du Rousset (05)

 

 

 

 

 

 

Nous avons vérifié qu’elle ne s’est pas mariée dans sa commune de naissance et qu’elle n’y est pas décédée.
Nous avons émis plusieurs hypothèses puisque après avoir vérifié les registres de la commune de la mariée, nous n’avons rien trouvé.
Nous sommes actuellement sur la piste de la migration…

Nous procédons par « rayonnement ». Il faut faire une recherche de l’implantation des pôles industriels de la région par cercles concentriques. Identifier les communes éventuellement concernées et chercher…., chercher…. autour de l’implantation du site que vous avez repéré.

Vous pouvez aussi faire une étude un peu poussée sur l’implantation de ce site car souvent les « ouvriers manufacturiers» habitaient à peu près tous au même endroit, pas trop loin du site (rappelez-vous qu’à l’époque le meilleur moyen de locomotion pour les courtes distances étaient les jambes et pour les plus aisés, la nouvelle draisienne arrivée en France depuis 1818, mais qui restait assez chère.).

Au 19ème siècle, pour les ruraux montagnards, le mouvement migratoire se fait souvent vers le sud. Étudiez aussi la topographie des lieux, suivre les vallées où se trouvent les terres arables. Généralement dans ce cas, le mouvement migratoire est moins important (40 à 50Km maximum)… mais on ne sait jamais, étendez la zone de recherche si vous ne trouvez pas.

Enfin si vous n’avez toujours pas trouvé, je vous conseille de sauter carrément une génération et de chercher dans la grande ville la plus proche dans les naissances et les mariages, le nom en question. Il est possible qu’un des enfants (généralement un garçon) se soit installé 20 ans plus tard dans une zone plus peuplée. Vous remontez alors toutes les pistes qui se présentent jusqu’à ce que vous trouviez des indices forts et concordants qui vous resitueront la personne recherchée.

Lorsque l’on étudie la piste du « contournement », on travaille sur les actes de mariage des enfants. L’acte notifie la présence ou non des parents et leurs dates de naissance (ou âge) et lieux de vie. Voilà des indices précieux qui vont nous guider. Les parents peuvent être présents lors des premiers mariages, puis l’un des deux noté DCD sur les autres mariages plus récents. Nous tenons nos renseignements. Il ne nous reste plus (si je puis dire, car nous avons bien cherché pendant au moins trois semaines !…) qu’à vérifier les renseignements que nous avons glanés pour voir s’il n’y a pas de hiatus dans les noms, les prénoms, les dates et lieux de naissance.

Quand je parle de hiatus, je ne parle pas d’orthographe car l’orthographe des noms de famille, sensée être fixée à la Révolution par la loi du 6 fructidor an II, n’empêche nullement le préposé d’écrire comme il pensait que le nom devait s’écrire ou comme il l’entendait avec les accents locaux qui déformaient parfois les sons et en fonction aussi du niveau de connaissance d’écriture de l’édile désigné pour l’enregistrement de l’acte.

Donc ne vous attachez pas trop à l’orthographe des noms mais cherchez plutôt si vous avez des indices concordants. Si vous n’avez pas au moins trois indices concordants sur quatre, (dates, lieux, noms, filiation) vous ne pouvez affirmer que vous « tenez » la personne recherchée.

Toute notre méthodologie a porté ses fruits puisque nous avons retrouvé notre (n+2) DCD à Gap le 08/08/1934 à l’âge de 72 ans. (Merci aux AD des Alpes de Haute Provence)

extrait acte de décès de Marie Magdelaine CélinaCe qui est intéressant, c’est qu’au cours de notre recherche nous avons pu glaner des renseignements très précieux sur ses ancêtres, ses enfants et son époux.
Le chemin du MMC Chevalier 04 Migration de Marie Magdelaine Célina, fille de la montagne provençale
et curieuse de « s’établir » pour gagner son indépendance.(Travail de matérialisation du parcours sur base de fond  de carte Google-Earth)

Si nous regardons de près la piste de la migration de Marie Magdelaine Célina, nous voyons bien que :
1/ – Elle est née au Rousset
2/ – Elle a migré en suivant la vallée de la Durance (sotie sud-est du lac de Serre-Ponçon qui n’existait pas à l’époque – mis en eau en 1960) par Espinasses (05) où vivaient ses grands parents paternels.
3/ – A la sortie de la cluse, elle remonte vers le nord où se trouve la plus proche grande ville de Gap en pleine expansion du fait de l’arrivée d’une ligne de chemin de fer en 1875 et donc une possibilité de travail. Il existe à Gap une bourgeoisie de province chez qui elle peut louer ses services de « ménagère cuisinière ».
4/ – Là, elle fait connaissance de son bien-aimé André-Antoine et ils se marient à Gap le 19 juin 1886. Elle a alors 24 ans.
5/ – Ils auront 6 enfants tous nés à Gap (05) dont la dernière (Marie-Jeanne) est née en 1903.

Avec quelques efforts et un peu (beaucoup) de ténacité, la généalogie nous fait redécouvrir des parcours de vies oubliées.

Plan de gap 04

Peinture murale représentant le centre ville de Gap (source Wikipédia)

Ville de Gap 04

Gap aujourd’hui (source Wikipédia)

 

 

 

 

 

 

Évidemment si vous connaissez la date et le lieu du décès de la personne que vous recherchez …. Plus besoin de vous « casser la tête ».

Idem pour un décès plus récent. Comme il n’y a pas de prescription pour les actes de décès, il suffit de les demander à la commune concernée… encore faut-il en connaître la date et le lieu, c’est-à-dire savoir à quelle commune demander !

(à suivre…)

Cliquez ICI pour revenir aux articles du blog
Si vous constatez qu’un lien ne fonctionne pas ou plus…
Merci de nous le signaler en cliquant ICI

Laisser un commentaire