Il y a cent ans en 1915

Il y a cent ans en 1915 – 1er trimestre 1915

ÉVÉNEMENTS en FranceIl y a cent ans – 1er trimestre 1915

(source Wikipédia)
Tout au long de l’année, forte dévaluation du franc qui provoque une inflation importante représentant 20% du PIB.
Les dépenses de guerre induisent une forte augmentation des dépenses militaires (10% du PIB) que l’on essaye de compenser par un emprunt national à 5% pour ce financement de guerre.
10 février : loi autorisant le relèvement à 3,5 milliards de francs de la limite d’émission des bons du Trésor.
27 février : incendie du Moulin-Rouge à Paris

incendie-moulin-rouge-27-02-1915

27-2-15, incendie du Moulin Rouge [vue du bâtiment détruit] :
[photographie de presse] / [Agence Rol] – 1

LA GUERRE – NOUVELLES DU FRONT – Il y a cent ans – 1er trimestre 1915

Du 8 au 14 janvier : violents combats au nord-est de Soissons, qui marque le début de la bataille de Crouy.
4 février : Le début de la guerre sous-marine.

1915-sous-marin-allemand

Wikipédia – Sous-marin allemand U-9

16 février : deuxième offensive alliée en Champagne pour empêcher tout transfert de troupes allemandes sur le front russe.

19 février 1915 (au 9 janvier 1916) : Expédition des Dardanelles
La Turquie, alliée de l’Allemagne depuis le 1er Novembre 1914, tient le détroit de Dardanelles. L’idée du Britannique Winston Churchill est de rétablir l’accès aux ports de la Mer Noire, afin de pouvoir ravitailler en toute saison la Russie, dont la production d’armes notamment est insuffisante, la mer du Nord étant zone de guerre. L’expédition se solde par un échec pour les franco-britanniques.
La bataille des Dardanelles, aussi appelée bataille de Gallipoli

La bataille des Dardanelles (1915) par HistoireMotion

20 février : bombardement de Reims

16 mars : fin de la bataille de Champagne. Échec de la tentative de percée française en Champagne (février-mars)

21 mars : un Zeppelin bombarde Paris.
La mission principale des aéronefs est la reconnaissance au-dessus de la mer du Nord et de la mer Baltique, son long rayon d’action permit aux bateaux de guerre d’intercepter de nombreux vaisseaux alliés. Pendant la totalité de la guerre, 1 200 sorties en éclaireur sont effectuées. Le service aérien de la marine impériale allemande dirige aussi un certain nombre de raids stratégiques contre la Grande-Bretagne, montrant la voie dans des opérations de bombardement et obligeant les Britanniques à mettre à niveau leurs défenses anti-aériennes. Les premiers raids sont approuvés par le Kaiser en janvier 1915. Les objectifs sont militaires mais les raids ayant lieu de nuit après que le couvre-feu est devenu obligatoire beaucoup de bombes tombent au hasard dans l’est de l’Angleterre.
Le premier raid a lieu le 19 janvier 1915, c’est le premier bombardement aérien de civils. Deux zeppelins lâchent 50 kg de bombes à forte explosion et des bombes incendiaires de 3 kg inefficaces sur King’s Lynn, Great Yarmouth et les villages avoisinants.

cratere-de-bombe-zeppelin-paris

image de presse 1915

Le 22 mars, le Petit Journal s’émeut du raid effectué la veille par deux zeppelins allemands qui ont bombardé Paris. Des zeppelins ont déjà pénétré en France, mais cette fois-ci il s’agit de la Capitale, et la frayeur sera grande. Heureusement les dégâts seront relatifs et personne ne sera tué. Les quatre zeppelins ont largué 50 bombes, essentiellement sur les usines de la banlieue proche, par peur d’être pris pour cibles par l’artillerie de défense de Paris.

petit-journal-22-mars-1915

extrait de la page du Petit Journal au matin du 22 mars 1915

Décès célèbres – Il y a cent ans – 1er trimestre 1915

Général-Louis-Loyzeau-de-GrandmaisonFrançois, Jules, Louis Loyzeau de Grandmaison est un militaire français, né le 21 janvier 1861 au Mans, fils de François (dit Alfred) Loyseau de Grandmaison, qui eut sept enfants, et le frère du théologien jésuite Léonce de Grandmaison (1868-1927). Mort au combat, près de Soissons, le 18 février 1915. Voir son parcours militaire sur Wikipédia

Léonce-André dit Plumeta17 février 1915 : « Plumeta » (Léonce André), matador français (° 16 septembre 1880)

Léonce André plus connu sous le nom de « Plumeta  » né le 16 septembre 1880 à Lussan (Gard), mort pour la France le 17 février 1915 à Braux-Sainte-Cohière (Marne) sur le front de Champagne, est un matador français. Voir sa biographie sur Wikipédia.

Michel BREALMichel Jules Alfred Bréal, né à Landau (Rhénanie-Palatinat) le 26 mars 1832 et mort à Paris le 25 novembre 1915, est un linguiste français, souvent considéré comme le fondateur de la sémantique moderne. Il est l’inventeur du marathon moderne. C’est lui en effet qui, en 1894, suggéra au baron Pierre de Coubertin d’introduire cette épreuve dans les premiers Jeux olympiques modernes en 1896. On lui doit également l’inspiration de la devise olympique                        « citius, altius, fortius » Voir sa biographie sur Wikipédia. / Voir aussi «Cimetières de France et d’ailleurs »

Père DIDON

Une contestation sur la paternité de cette devise attribuée aussi au père dominicain Didon enseignant au séminaire du Rondeau à Grenoble en 1891. Le père Didon participera à l’organisation des Jeux d’Athènes en 1896. Il est né en 1840 au Touvet, près de Grenoble, mort à Toulouse le 13 mars 1900. Voir Biographie

 

FLASH MÉTÉO – Il y a cent ans – 1er trimestre 1915

Source: Archives météo Partis : Événements météo marquants de l’année 1915

21 janvier : une profonde dépression traverse la France et provoque une chute spectaculaire du baromètre – on passe de 775mm de mercure à 737mm en 24h à Paris.

22 au 31 janvier : vague de froid – une véritable tempête de neige paralyse le midi – il fait jusqu’à -14° à Toulouse. Des inondations se produisent également dans les régions du Nord.

12915 - crue-de-l-aisne

La crue de l’Aisne – un pont sur pilotis qui a résisté à la violence du courant

 

 

fin mars 1915 : abondantes chutes de neige dans l’ouest et sur le front de l’est – 16cm dans les rues de Nantes.

1915 - neige-a-nantes

Abondantes chutes de neige dans l’ouest et 16cm dans les rues de Nantes.

1915-froid-dans-les-vosges

La neige de mars 1915 dans les Vosges et durant la guerre

 

 

 

 

                                                                    X-X-X-X-X-X-X

Il y a cent ans en 1915 – 2ème trimestre 1915

ÉVÉNEMENTS de France et d’AilleursIl y a cent ans – 2ème trimestre 1915
(source Wikipédia)

Ce 2ème trimestre 1915 se caractérise par un nombre impressionnant d’inventions ou de découvertes de très haute tenue et qui seront le fondement de la science moderne.

A l’heure où les canons tonnent, principalement au Proche et Moyen Orient et dans les Balkans, il est hallucinant de voir simultanément émerger ces formidables avancées de la science.

« Inventions contre canons », un titre d’article qui s’impose de lui même dans les circonstances de ce 2ème trimestre 1915.

Virginia woolf

26 mars 1915 : La Traversée des apparences (The Voyage Out), premier roman de Virginia Woolf.

Avril 1915: Sortie du film Le Vagabond , de Charlie Chaplin.

Affiche the trumb

 

 

 

Film le Vagabond de Charlie Chaplin 1915

 

 

8 avril 1915: « La Jalousie » est une pièce de théâtre de Sacha Guitry représentée pour la première fois sur la scène du théâtre des Bouffes-Parisiens, le 8 avril 1915. Elle est entrée au répertoire de la Comédie Française le 30 mai 1932.

Sacha Guitry

Sacha Guitry jouant le rôle de Grimm dans sa comédie musicale Mozart en 1926.

Inventions contre canons: Roland Garros

1er avril 1915: Le Français Roland Garros abat un appareil allemand avec une mitrailleuse montée sur son avion. C’est la première victoire aérienne avec une arme solidaire de l’avion.

Romain ROLLAND

1915 Romain Rolland reçoit le Prix Nobel de littérature pour son œuvre majeure « Jean-Christophe ». Rolland est en Suisse lors de la déclaration de la Première Guerre mondiale,  Bouleversé à l’idée du déclin de l’Europe et n’étant pas mobilisable du fait de son âge (48 ans), il décide de ne pas quitter le pays. Outre son engagement au sein de la Croix-Rouge, basée à Genève, il demeure aussi en Suisse afin de pouvoir librement diffuser ses œuvres. Ainsi, dans la série de pamphlets à l’encontre des pays belligérants,  Au-dessus de la mêlée, parue au Journal de Genève, Rolland dénonce avec véhémence leur quête d’une victoire totale, empêchant toute négociation d’une paix équitable.

Manifeste de Roland dans l'humanité

Cependant, la publication de ses articles, à Paris, a eu un large écho dans la seconde moitié de la guerre : ils sont traduits en plusieurs langues – sauf en allemand – et ont largement contribué, avec son roman Jean-Christophe, à ce qu’on lui décerne le Prix Nobel de littérature en 1915.

Pour avoir critiqué les deux camps à propos de leur désir de poursuivre la guerre, de leur volonté d’obtenir une victoire destructrice, Rolland devient une figure non seulement du mouvement pacifiste international, mais aussi du mouvement de la Troisième internationale.

1915 – L’astronome Robert Innes découvre  Proxima Centauri , la plus proche étoile du système solaire.

Inventions contre canons: : L'astronome Robert Innes

Inventions contre canons: Proxima Centauri

Comparaison de la taille de différentes étoiles (de gauche à droite : le Soleil, α Centauri A, α Centauri B et Proxima Centauri)

Astronome écossais-sud-africain surtout célèbre pour la découverte de Proxima Centauri en 1915, ainsi que de nombreuses étoiles binaires. Il fut également le premier astronome à avoir observé la Grande comète de janvier 1910, le 12 janvier. Il fut le directeur fondateur d’une station météorologique à Johannesburg, qui fut transformée en observatoire astronomique et rebaptisée observatoire de l’Union.

1915 – Théorie de la dérive des continents d’Alfred Wegener

Alfred Lothar Wegener (né le 1er novembre 1880 à Berlin et mort en novembre 1930 au Groenland près de la base Eismitte) est un astronome et climatologue allemand, principalement connu pour sa théorie de la dérive des continents publiée en 1912.

techtonique des plaques 2

Inventions contre canons:  Alfred Lothar Wegener

 

 

1915 (Printemps)  Albert Einstein publie une théorie de la gravité dite relativité générale.

Inventions contre canons: Albert Einstein en 1921_42 ans

Inventions contre canons: Courbe de l'espace temps

La relativité générale est fondée sur des concepts radicalement différents de ceux de la gravitation newtonienne. Elle énonce notamment que la gravitation n’est pas une force, mais la manifestation de la courbure de l’espace (en fait de l’espace-temps).

(Vulgarisation) – Une analogie permettant une visualisation de la relativité consiste à représenter l’espace en dimension 2 comme une nappe tendue se déformant sous le poids des objets que l’on y met. Si la nappe est bien tendue et sans corps dessus, une bille légère que l’on fait rouler dessus passe en ligne droite. Si on y place une boule lourde au centre, la nappe est déformée et la billelégère ne va plus en ligne droite, et même peut tomber vers la boule lourde

7 mai 14h25: Torpillage du Lusitania paquebot transatlantique au large de l’Irlande par un sous-marin allemand U-20. Il était parti de New York le 1er mai 1915 à destination de Liverpool. Cette zone venait d’être déclarée « zone de guerre » par les Allemands.

Lusitania en mer

Lusitania coulé

 

 

 

 

LA GUERRE – NOUVELLES DU FRONT – Il y a cent ans – 2ème trimestre 1915

Mars 1915 : accords anglo-franco-russes de Petrograd. Les représentants de la Triple-Entente s’entendent sur le démantèlement de l’Empire ottoman en cas de victoire des Alliés.

10-13 mars : violents combats à Neuve-Chapelle en Britanniques et Allemands.

16 mars : fin de la bataille de Champagne. Échec de la tentative de percée française en Champagne (16 février-16 mars)

22 avril : première utilisation de gaz incapacitants (chlore) par les Allemands à Ypres

1915 Seconde bataille d'Ypres

25-26 avril : débarquement d’un corps expéditionnaire allié dans la presqu’île de Gallipoli en renfort des forces navales des Dardanelles. L’expédition de Gallipoli fait 200 000 victimes du côté allié et 120 000 du côté ottoman.

26 avril : traité de Londres (Grande-Bretagne, France, Italie). Promesse à l’Italie d’une partie du sud-ouest de la Turquie et les îles du Dodécanèse.

9 mai – 25 juinBataille d'Artois 19151915: offensive française en Artois. Échec (juin)

23 mai : le Royaume d’Italie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie.

24 mai : les Alliés envoient une note de protestation au gouvernement ottoman à propos du massacre des Arméniens.

25 mai : un sous-marin britannique E11 torpille le cargo turc Stamboul  sur le Bosphore.

Coulage du Stamboul

Coulage du MSC Majestic

27 mai : le H.M.S. Majestic est coulé par un sous-marin allemand à Cape Helles, Dardanelles.

30 mai, empire ottoman : publication du décret général de déportation des Arméniens dans les déserts d’Irak et de Syrie, des centaines de milliers de personnes meurent. Sur les 2,1 millions d’Arméniens qui restent dans l’Empire ottoman, un million environ périt de 1915 à 1918. 120 000 survivants atteignent les villes syriennes, 200 000 l’Euphrate, et 300 000 le Caucase à la faveur de l’occupation russe. Après de nombreux départs en Europe, il ne reste au Moyen-Orient que 70 000 Arméniens.

Naissances célèbres – Il y a cent ans – 2ème trimestre 1915

Anthony Queen

21 avril 1915 : naissance de Anthony Quinn, acteur mexicain de son vrai nom « Antonio Rodolfo Quinn Oaxaca » né à Chihuahua (Mexique), DCD le 3 juin 2001 (à 86 ans) à Boston (Massachusetts) États-Unis

(Voir sa biographie et filmographie)

 

Orson Welles

6 mai 1915: naissance de Orson Welles, acteur et cinéaste américain de son vrai nom « George Orson Welles », né à Kenosha, Wisconsin, États-Unis, DCD le 10 octobre 1985 (à 70 ans) à Hollywood, Los Angeles, Californie, États-Unis

(Voir sa biographie et filmographie)

 

Frère

12 mai 1915 : naissance de Roger Schutz dit « Frère Roger » fondateur et animateur de la « Communauté de Taizé » né à Provence (Canton de Vaud en Suisse) DCD le 16 août 2005 (90 ans) à Taizé (Saône et Loire). Nationalité Suisse, résidence en France. (Voir sa biographie)

Décès célèbres – Il y a cent ans – 2ème trimestre 1915

Louis Pergaud

8 avril 1915: DC de Louis Pergaud sur le front de la Meuse de son vrai nom « Louis Émile Vincent Pergaud » est un instituteur et romancier français né le 22 janvier 1882 à Belmont (Doubs) et mort pour la France le 8 avril 1915 à Fresnes-en-Woëvre (Meuse), peu après la bataille de la Woëvre. Il est l’auteur de De Goupil à Margot , prix Goncourt 1910, et de  La Guerre des boutons , paru en 1912. (Voir sa biographie)

 

Cliquez ICI pour revenir aux articles du blog
Si vous constatez qu’un lien ne fonctionne pas ou plus…
Merci de nous le signaler en cliquant ICI

Laisser un commentaire