Bibliothèque

Vous retrouverez dans notre bibliothèque Genahres, la mémoire de tous les livres, logiciels, DVD ou autres supports que nous vous avons conseillés parce que nous les avons appréciés.

Nous vous fournissons également un lien chaque fois que cela est possible, pour que vous puissiez vous faire une idée du moyen de vous les procurer si vous le souhaitez.

Archives militaires mode d’emploi
Sandrine Heiser et Nicolas Texier
archives-militaires

« Conservées depuis le XVIIe siècle, les archives des armées et du ministère de la Guerre constituent aujourd’hui des fonds d’une richesse exceptionnelle.
Dossiers, courriers, registres, journaux de marche permettent d’y retracer l’histoire des conflits, des territoires, des garnisons, des unités, des organes de commandement, mais également des officiers, soldats, marins, aviateurs et gendarmes, comme de tous ceux qui, hommes ou femmes, ont approché le milieu militaire. Réparties dans toute la France, représentant plus de 400 kilomètres linéaires, longtemps organisées de façon différente, ces archives exigent de connaître l’organisation des fonds, la manière de les consulter et les pistes à explorer pour des recherches complètes et fructueuses. Ce sont ces repères indispensables que ce guide vous propose de découvrir. Les modalités de consultation, la méthodologie d’une recherche, les possibilités de reproduction, les critères de communicabilité des documents sont abordés dans une première partie. La deuxième partie dresse un panorama des fonds d’archives et des collections des bibliothèques. Enfin, une troisième partie fournit des fiches d’aide à la recherche, sur les individus, les unités, les conflits, les matériels, les lieux, etc.
Ce guide offre, pour la première fois en un seul ouvrage pratique et synthétique, tous les éléments d’une bonne recherche dans les richesses inépuisables des archives militaires.

Sandrine Heiser Chargée d’études documentaires, diplômée de l’École nationale des chartes, dirige le bureau de la valorisation culturelle, des publications et des publics et est à l’initiative de la première Journée du généalogiste tenue au château de Vincennes en juin 2012.

Nicolas Texier Chargé d’études documentaires, dirige la division des archives privées au Service historique de la Défense. Il a participé à plusieurs ouvrages édités par le SHD et est également l’auteur de trois romans parus aux éditions Gallimard ».

(Pour vous procurer cet ouvrage, cliquez sur l’image.)

Cliquez ICI pour revenir aux articles du blog
Si vous constatez qu’un lien ne fonctionne pas ou plus…
Merci de nous le signaler en cliquant ICI

Utiliser le cadastre en généalogie
de Marie-Odile Mergnact
Le cadastre en généalogie« En généalogie, la première chose que le cadastre vous apporte, ce sont des indications sur la fortune foncière personnelle de votre ancêtre : le type de biens qu’il possède (champs, bois, appentis, vignes, maisons, etc.), leur valeur, leur date d’achat ou de revente… Vous avez sous les yeux, en une seule page, toute une vie d’acquisition : est-il né pauvre et mort riche ou vice-versa ? Le cadastre offre une vue synthétique qui s’inscrit dans la durée, à l’inverse des documents notariés. Car un contrat de mariage ou un inventaire après décès donnent une vision de la situation à un moment précis, mais ne permettent pas de détecter les évolutions et les revers de fortune éventuels.

Le cadastre apporte aussi des informations sur les maisons. C’est par lui que vous commencez si vous souhaitez connaître l’histoire de telle ferme, de telle demeure, parce que vous y vivez, ou qu’elle a appartenu à un aïeul. Car il vous la montre sur deux plans à plus d’un siècle d’écart, et des registres vous permettront de savoir à quand remontent les modifications.

Par ailleurs, si l’état civil de la commune où vivaient vos ancêtres a été détruit, le cadastre constitue alors une clé d’entrée rapide vers les fonds des hypothèques, qui fournit souvent des dates et lieux de naissance, parfois de décès, ainsi que les communes d’habitation des descendants, si les propriétés sont restées dans la famille.

L’auteur, Marie-Odile Mergnac, a publié de nombreux guides de généalogie, dont Ma généalogie de siècle en siècle en 2009, Retrouver contrats et dispenses de mariage en 2011, et de nombreux ouvrages sur la vie quotidienne autrefois ou sur les noms de famille. Elle dirige la collection «Généalogies» des Éditions Autrement et la revue Hachette Généalogie facile. Elle intervient dans la presse et à la radio sur ce thème. »

(Pour vous procurer cet ouvrage, cliquez sur l’image.)

Cliquez ICI pour revenir aux articles du blog
Si vous constatez qu’un lien ne fonctionne pas ou plus…
Merci de nous le signaler en cliquant ICI

Retrouver un soldat de 14-18
de Yves Buffetaut
« A la veille des commémorations de la Grande Guerre, il était indispensable de permettre aux historiens et aux généalogistes de retrouver les souvenirs du « grand-père qui a fait 14 ». Pas seulement son nom, mais le détail de ce qu’il a pu vivre pendant quatre ans. Parce qu’il a disparu, on pourrait croire que ses souffrances ou ses actes d’héroïsme sont oubliés, qu’ils sont partis avec lui. Or, il n’a jamais été aussi facile qu’aujourd’hui de collecter des informations individuelles précises sur un ancêtre soldat, sous-officier ou officier, sur l’un de ces huit millions de « poilus » de la Grande Guerre, quel que soit son grade. Le ministère de la Défense a mis en ligne des bases de données d’une importance capitale pour les chercheurs. Des associations, des bénévoles et des bibliothèques françaises ou étrangères offrent également
des sites remarquablement conçus, avec des renseignements de premier plan aux chercheurs : forums d’entraide, historiques régimentaires, documents d’archives… Cet ouvrage vous servira de guide dans le foisonnement des fonds et des bases de données. Grâce à lui, vous pou

rrez retracer en détail la biographie du militaire qui vous intéresse, parfois même son quotidien, jour après jour, attaque après attaque, bombardement après bombardement… C’est l’histoire, mais une histoire qui rejoint la vôtre : celle de votre ancêtre soldat dans les tranchées de 1914-1918. »

(Pour vous procurer cet ouvrage, cliquez sur l’image.)

Cliquez ICI pour revenir aux articles du blog
Si vous constatez qu’un lien ne fonctionne pas ou plus…
Merci de nous le signaler en cliquant ICI

Manuel de Paléographie moderne
par Béatrice Beaucourt-Vicidomini

Impossible de faire de la généalogie sans rencontrer un jour ou l’autre des problèmes de déchiffrage d’actes anciens. La lecture régulière, répétée et surtout progressive des documents de l’Ancien Régime peut bien sûr contribuer à l’apprentissage individuel de la paléographie. Mais cela peut sembler long au chercheur impatient ou à celui qui travaille sur les archives numérisées en ligne, un peu moins faciles à lire. Quant à celui qui sort des registres paroissiaux pour se plonger dans les documents notariés, il rencontre de nouvelles difficultés liées aux abréviations professionnelles, et ressent le besoin d’un outil pour l’aider.

Apprendre à lire plus vite et mieux qu’en étant laissé seul face aux textes, tel est le but de cet ouvrage de paléographie moderne (XVIe-XVIIIe siècles). Il vient utilement prolonger le livre déjà paru chez le même éditeur, Déchiffrer les écritures de nos ancêtres, qui reprend surtout des textes de la première moitié du XIXe siècle.

Par ailleurs, si un acte est difficile à déchiffrer sur la forme, le fond est parfois aussi dur à comprendre. Que signifie cette profusion de messes demandées dans le testament de tel ancêtre ? Pourquoi baptiser un enfant «à la maison» et préciser ensuite que «la cérémonie a été faite en l’église paroissiale» ?… Ce guide replace les documents étudiés dans leur contexte historique, pour donner au lecteur toutes les références historiques et démographiques nécessaires.
Les textes proposés à la transcription recréent ainsi trois vies fictives pour balayer l’ensemble des documents que le généalogiste peut rencontrer : des actes des registres paroissiaux aux contrats ou promesses de mariage, aux désistements, aux différentes formes de testaments, nuncupatif, solennel ou avec inventaire, etc. Enfin, ces textes correspondent à trois niveaux de difficulté de lecture, pour un apprentissage progressif plus efficace.

Béatrice Beaucourt-Vicidomini, diplômée d’une maîtrise d’histoire moderne, généalogiste et paléographe professionnelle, est membre de la Chambre syndicale des généalogistes et héraldistes de France. Elle donne de nombreux cours de paléographie, individuels ou collectifs, et livre ici les informations qu’elle sait utiles à tous ceux qui travaillent sur l’histoire de leur famille.

(Pour vous procurer cet ouvrage, cliquez sur l’image.)

Cliquez ICI pour revenir aux articles du blog
Si vous constatez qu’un lien ne fonctionne pas ou plus…
Merci de nous le signaler en cliquant ICI

.Ancêtres Paysans

Marie-Odile Mergnac

« Puisqu’ils représentaient 70 % de la population au XVIIIe siècle, nous avons tous des paysans dans nos ancêtres. Pourtant, les amateurs de généalogie et d’histoire familiale ne gardent souvent d’eux que les éléments d’état civil, rien de plus. Si des anecdotes sur la ferme familiale ou les conditions de travail sont mémorisées, c’est parce que les générations qui travaillaient la terre sont encore proches et que des souvenirs ont été transmis oralement.
L’univers paysan fait d’autant moins l’objet de recherches familiales qu’il nous semble connu. 

Il s’est pourtant radicalement transformé au cours du XXe siècle, des modes de vie et d’exploitation multiséculaire ont disparu. Il est perçu comme monolithique, alors qu’il existait une multitude de statuts et de parcours individuels. Enfin, il semble pauvre en archives, alors que c’est une erreur.
Avec l’engouement actuel pour la généalogie et le déracinement des populations, désormais urbaines, ce guide était indispensable. Il vous permet de redécouvrir et mieux comprendre ce monde rural d’hier. Il vous donne en même temps les démarches pratiques de recherches en archives : comment localiser la ferme ancestrale et retrouver son histoire, comment reconstituer la vie et les soucis de vos ancêtres paysans… pour un beau voyage familial dans l’espace et le temps et un retour virtuel à la terre ! »

(Pour vous procurer cet ouvrage, cliquez sur l’image.)

Cliquez ICI pour revenir aux articles du blog
Si vous constatez qu’un lien ne fonctionne pas ou plus…
Merci de nous le signaler en cliquant ICI

 

Larousse de la généalogie

« Pour une approche facile et moderne de la généalogie,un ouvrage complet et pratique, qui s’adresse à ceux qui rêvent de tenter l’aventure comme à ceux qui ont déjà commencé ce passionnant voyage ! Comment retrouver ses ancêtres ?Toutes les connaissances nécessaires pour partir à la découverte de ses origines et reconstituer son histoire familiale.

La vie des noms et des prénoms. Des exemples précis et des anecdotes amusantes pour comprendre la vie des noms et des prénoms. Un dictionnaire des noms de famille les plus portés.

Retracer l’histoire de sa maison. Découvrir l’origine d’un moulin, d’une ancienne mairie, d’une ferme… et reconstituer l’histoire d’un lieu. Les documents à analyser, où et comment les trouver.

Guide pratique. Pour utiliser Internet, les logiciels, et connaître les différents dépôts d’archives, les associations et toutes les adresses utiles »

(Pour vous procurer cet ouvrage, cliquez sur l’image.)

Vers « Généalogie détente »
Cliquez ICI pour revenir aux articles du blog
Si vous constatez qu’un lien ne fonctionne pas ou plus…
Merci de nous le signaler en cliquant ICI